Objectif Fish Eye 7artisans

J'ai pu essayer cet objectif en Écosse en Septembre 2019

On this page... (hide)

  1.   1.  Description
  2.   2.  Commentaire (résumé)
  3.   3.  Sur le terrain
  4.   4.  Sur le terrain, deuxième jour

1.  Description

Le nom complet exact est: "7artisans Photoelectric 7.5mm f/2.8 Objectif pour Panasonic/Olympus M43 - Noir". Je l'ai acheté chez eglobal au début de septembre et je l'ai reçu exactement une semaine après depuis Singapour. Prix autour de 125 euros selon le mode d'expédition que vous choisissez, de toutes façon c'est extrêmement bon marché.

"Objectif fisheye de 7,5 mm avec une distance focale équivalente de 11,25 mm, avec un angle de vue de 180°" dit la notice. Je ne sais pas trop comment ils arrivent à ces valeurs, car le coefficient multiplicateur du µ4/3 est de deux, ce qui doit donner une focale équivalente de 15mm. La réponse est peut-être dans la phrase suivante:

"Se monte sur des caméras Micro Four Thirds, conçues pour couvrir des capteurs aussi gros que le format APSC". Le format APS-C est un peu plus grand que le format µ4/3, ce qui explique sans doute les bonnes performances en vignettage de cet objectif (il couvre plus que le champ utile).

"Diaphragme à 11 lames avec une ouverture maximale de f/2,8 pour les situations de faible luminosité, s'arrête à f/22" (inutilisable à cause de la diffraction).

"Bagues de mise au point et d'ouverture manuelles". Tout est manuel dans cet objectif, ce qui n'est pas très gênant dans cette focale.

"Les lentilles comportent un revêtement multicouche qui réduit les réflexions internes, aidant à éliminer les reflets et les images fantômes.fermer comme f/4.7 pour la prise de vue relativement proche de votre sujet". Je trouve en effet le flare bien maîtrisé, avec f/5.6 la profondeur de champ est immense.

"Le pare soleil intégré de type pétale bloque la lumière indésirable et aide à créer des images plus propres avec moins de fusées éclairantes et de fantômes", qu'ils disent. Avec cet angle de champ le pare soleil sert surtout à protéger la lentille frontale des chocs. De toutes façon il n'est pas amovible...

"Construction durable et légère grâce à un corps en aluminium et une monture en cuivre". Ça c'est sûr, le poids de l'objectif en témoigne, impressionnant vu sa très petite taille (mais la notion de poids est toute relative en µ4/3, tout est très léger).

Mise au point minimum: 12 cm

Longueur: 63mm, diamètre: 61mm sans le pare soleil, poids: 278 g.

2.  Commentaire (résumé)

La qualité de cet objectif est remarquable, sans doute à mettre en rapport avec la définition modeste de mon gx80 (16Mpix). L'image est douce, mais pas plus qu'avec le 14-140 Panasonic que je possède aussi. De toutes façon, vue la déformation de l'image, on ne va pas chercher le détail.

Il s'agit bien d'un fish eye, mais du modèle qui couvre tout le format de l'image (pas de cercle entouré de noir). La déformation est bien maîtrisée, du coup il est possible de rétablir l'image de façon logicielle.

Le fait qu'il soit manuel n'est pas gênant pour peu qu'on oublie pas de le remettre sur l'infini quand on a fait une photo de près. L'hyperfocale est à 1.3m, il serait donc tentant de le régler sur cette valeur, mais il y a à peine 2mm entre les marques 1m et l'infini sur la bague, c'est donc illusoire.

Pour la mise au point rapprochée, la profondeur de champ est beaucoup plus limitée (http://www.dofmaster.com/dofjs.html), mais ça ce sont les lois de l'optique. Pour ma part, je regrette qu'il n'y ai pas un bouton de blocage de la bague de mise au point, car elle bouge assez facilement. Mais à ce prix... Mon gx80 dispose du "focus peaking", un liseré de couleur s'affiche sur les angles qui sont au point, mais quand il n'y a pas d'angles, on ne voit pas bien.

3.  Sur le terrain

Premier jour ici:

http://dodin.org/piwigo/index.php?/category/7783

Je ne l'ai utilisé que deux jours, car j'appréhendais le résultat. J'avais tort, avec nos appareils 16Mpixels, cet objectif est très bon.

La première impression c'est qu'il est très lourd, presque aussi lourd que le boîtier, alors qu'il est petit. C'est du tout métal, au moins c'est costaud. N'exagérons rien, ça reste du matériel globalement léger.

Commençons par les défauts: le capuchon tout métal (plus garnissage doux à l'intérieur) est très beau, mais tombe facilement et risque donc de se perdre. Le métal est nécessaire, dans ce cas, car le capuchon passe très près du dôme de la lentille frontale. La bague des distances est douce et très agréable... mais se dérègle facilement. Sauf cas particulier il faut la mettre toujours sur l'infini, à vérifier donc à chaque prise de vue, certaines de mes photos sont un peu floues à cause de ça. Ne pas oublier que tout est manuel. Mode priorité diaphragme, f/5.6 et c'est passe partout.

Si vous avez une ligne droite horizontale dans le cadre (horizon), oubliez la règle des trois tiers et mettez-là juste au milieu... sinon elle sera toute courbe. Si vous ne pouvez pas, sachez que ça se corrige assez facilement en post prod, mais la correction bouffe du cadre.

Sinon l'objectif est doux, mais pas plus que le 14-140 usuel, sa définition est très bonne, le vignettage est insignifiant, il est calculé pour l'APS-C il couvre donc largement le format.

Cet objectif permet des cadrages incroyables.

Voilà l'original d'une photo avec ses courbes caractéristiques, et la même après correction rapide au pif de la distorsion (-50 dans digikam).

Je me suis offert une chambre dans cet hôtel (seulement une mansarde!), admirez le vert du gazon écossais :-):

Vue depuis un autre de mes logements (moins tape à l’œil) à Inverkeithing, et une photo d'intérieur :

Pour un objectif de ce prix, le flare est bien maîtrisé, un effet difficile à faire net avec un autre objectif:

4.  Sur le terrain, deuxième jour

Le deuxième jour, c'est pour la visite de "Blair Castle", un château écossais qui n'est sans doute pas le plus beau de l'extérieur( encore que...), mais qui possède un ameublement fabuleux, dont beaucoup de meubles en Mahogany, venu des antilles, à peu près indestructible... et devenu très rare car il est très long à pousser.

http://dodin.org/piwigo/index.php?/tags/1357-blair_castle

Dans ce cas précis, je n'ai pas jugé utile de corriger la "rotondité" des photos, je trouve que cela donne une meilleure compréhension de la profondeur de champ et de la forme (ou de la déformation) des objets.