Doc /

Vidéo avec le Panasonic GX80

Je me suis mis dans la tête de faire de la vidéo avec mon appareil photo Panasonic GX80.

On this page... (hide)

  1.   1.  Facile!
  2.   2.  Le GX80
    1.   2.1  Tel qu'en lui-même
    2.   2.2  Passer les limitations
  3.   3.  Batterie et autonomie
    1.   3.1  adaptateur
    2.   3.2  Batterie
  4.   4.  Microphone extérieur
    1.   4.1  Un micro
    2.   4.2  Un enregistreur de son.
    3.   4.3  Synchronisation
    4.   4.4  Mémoire et format d'enregistrement
  5.   5.  Enregistreur vidéo extérieur
    1.   5.1  Atomos
    2.   5.2  Ninja 2
    3.   5.3  Disques durs
    4.   5.4  Batteries
    5.   5.5  Câblage
  6.   6.  Pied photo et accessoires
    1.   6.1  Pied
    2.   6.2  Support
  7.   7.  Mode d'emploi:
  8.   8.  Mise en oeuvre
  9.   9.  Traitement

1.  Facile!

Faire de la vidéo avec cet appareil est assez facile, tant qu'on accepte ses limitations. Très particulièrement la limitation à 30 minutes par prise et le fait qu'il n'y a pas de jack pour microphone et qu'il faut donc se contenter des micro stéréo incorporés, pas si mauvais mais quand même très petits.

2.  Le GX80

2.1  Tel qu'en lui-même

Le GX80 a un très bon capteur, parfait pour la vidéo. Il a aussi une large gamme d'objectifs. Il peut diffuser par sa prise (micro) hdmi un flux dépourvu d'indications de prise de vue et semble-t-il en 4:2:2, donc avec une très bonne profondeur de couleur.

Par contre il ne peut pas enregistrer plus de 30 minutes de vidéo, pour des raisons fiscales, il ne peut pas non plus enregistrer un autre son que celui de ses microphones internes, pas si mauvais et en tout cas très commodes pour la synchro ultérieure éventuelle, sans oublier que l'autonomie de la batterie est ridicule.

Prévoyez une carte mémoire de grande capacité (au moins 10Go par heure d'enregistrement), sauf dans le cas du Ninja 2 ou elle est inutile (voir ci-dessous).

2.2  Passer les limitations

Pour éliminer les limitations, les choix sont assez réduits et relativement coûteux. Faisant de la vidéo depuis longtemps je suis déjà bien équipé, mais je me suis accroché à ce problème au point de faire quelques frais (sans doute un peu plus de 200 euros quand même).

Noter que le Zoom ou le micro Rode sont assez légers pour être montés sur le gx80, ce n'est ps le cas du Ninja, surtout avec ses batteries.

3.  Batterie et autonomie

3.1  adaptateur

On trouve en Chine, pour quelques euros, un adaptateur de batterie extérieure pour le gx80 (convertisseur 5V<->8.4V). Celui-ci :

à peine 10 euros sur . Il est en deux pièces pour pouvoir passer par la trappe ad hoc prévue dans le couvercle de batterie de l'appareil.

3.2  Batterie

Qui se branche sur un "booster" USB dans ce genre, 2.4A obligatoire (et pas si facile à trouver) "Originale batterie externe de xiaomi 20000 mAh 2C Portable Support Chargeur QC3.0 Double USB mi Batterie Externe Banque 20000 pour Téléphones Mobiles" sur aliexpress

À 28 euros cet appareil n'est pas si bon marché, mais il peut servir aussi pour votre téléphone. On peut aussi utiliser un "booster" de démarrage pour voiture, bien plus cher.

Celui que je montre ici est de très bonne qualité, outre qu'il marche bien il est solide: il a résisté à une chute d'un mètre sur du ciment...

Il faut prévoir un sac ou une poche suspendue au pied photo pour recevoir cette batterie.

4.  Microphone extérieur

4.1  Un micro

Si on veut un bon son, il faut un microphone de bonne qualité. Les modèles professionnels demandent tous une alimentation phantom 48V que j'ai jugée excessive ici. Si vous ne savez pas ce que c'est, fuyez tout ce qui se rapporte à ça comme accessoire, spécifiquement aux micros, sauf si elle est incorporée à l'appareil.

Je possède et j'utilise depuis un certain temps un "Stereo VideoMic Pro" de Rode (sur Amazon).

Je vous recommande vivement ce micro, excellent rapport qualité prix. La pile (9V, pas trop commode) est à peu près inusable. Il est impératif de ne pas la laisser dans le micro, une pile coule et l'acide tue l'appareil.

Je veux donc l'utiliser avec le gx80... pas simple, si je n'ai aucun moyen d'enregistrer le son du micro.

4.2  Un enregistreur de son.

J'ai, depuis longtemps, des enregistreurs de son.

Le plus simple est votre téléphone ou un téléphone de récupération. Je viens de tester (29 août 2019), ca marche. Pas testé la qualité, en revanche, ça doit beaucoup dépendre du téléphone.

Ensuite il y a pléthore d'enregistreurs sur le marché. Un des premiers est la marque "Zoom". J'ai utilisé un Zoom H2, revendu depuis

Puis un Zoom H2N que j'ai toujours.

L'un ou l'autre de ces appareils est largement suffisant pour vos besoins. Le principal inconvénient du Zoom H2 c'est qu'il consommait trop de piles, défaut qui n'existe plus avec le H2N, et sans doute encore moins avec les modèles plus récents.

Mais ces appareils ont un (et même plusieurs micros incorporés, du coup le micro rode est peut-être superflu. Je le crois quand même meilleur, mais les progrès sont rapides et les nouveaux matériels rendent les jugements périmés.

Il vous faudra sans doute un câble double jack mâle 3.5mm pour relier le zoom à l'entrée "micro" du ninja le cas échéant.

4.3  Synchronisation

Évidemment, le principal problème qui se pose alors c'est que vous avez un enregistrement du son séraré de celui de l'image. En fait vous allez avoir deux pistes audio stéréo séparées, celle des micros du gx80 et celle du Zoom. Les synchroniser n'est pas toujours facile, selon vos logiciels et la nature de vos prises de vue: si vous avez des gros plans de chanteurs, il est essentiel que la synchronisation soit parfaite.

J'utilise Kdenlive comme éditeur vidéo, qui sait faire ça assez bien (voir ailleurs sur mon site web).

4.4  Mémoire et format d'enregistrement

Les zooms savent enregistrer en PCM (WAV) non comprimé, mais aussi en mp3 avec des débits variés. Comprimer en 192 ou 256 Mb/s est plus que suffisant avec le matériel décrit ici, mais vous pouvez avoir bien mieux, prévoyez un support d'enregistrement en proportion. Pour moi une carte de 4Go va très bien.

5.  Enregistreur vidéo extérieur

5.1  Atomos

Il s'agit d'utiliser la prise hdmi du gx80 pour envoyer le signal à un enregistreur externe. Il est sans doute possible d'utiliser un PC portable, je n'ai pas essayé. Atomos est le spécialiste des moniteurs/enregistreurs externes. Je trouve leur doc assez succincte, en particulier les moniteurs à carte SD, les moins chers. Compte tenu du volume à enregistrer et des débits nécessaire, utiliser des cartes sd pour ça me parait difficile, à moins qu'il y ai des modèles pro sans doute hors de prix (en 2019, ça peut changer). Sinon on est dans la zone des 800 euros le moniteur/enregistreur (gamme au dessus du Ninja 2 qui n'est plus disponible en neuf).

5.2  Ninja 2

Je suis tombé sur Amazon sur un Atomos ninja 2 d'occasion à prix très bas et j'ai craqué. Il était bon marché car fourni sans à peu près aucun accessoires. Cet appareil enregistre le flux hdmi en 4:2:2 et format ProRes ou DNxHD.

Il enregistre le son venu avec le HDMI et/ou venu d'une entrée ligne. En effet, l'entrée "micro" est en fait une entrée "ligne". Mon Zoom H2N s'y connecte très bien, mais pas le micro Rode. Du coup j'ai dû commander un accessoire supplémentaire.

Il ne fait pas le 4k, mais franchement le 4K est très au dessus des besoins d'un amateur... et en dessous de ceux d'un pro, alors... la sortie hdmi du gx80 ne le fait pas non plus.

5.3  Disques durs

J'ai dû acheter séparément les batteries et les caddy pour disque dur. Il faut des disques sata, en gros 50Go de l'heure, quelque soit le codec. On peut mettre le disque sans caddy, mais c'est compliqué et pas très sûr. les caddy coûtent horriblement cher: 50 euros par 5 (pas de vente à l'unité) partout. Les disques durs, j'en avais en stock (format 2.5").

5.4  Batteries

On peut mettre deux batteries sur le ninja 2 et il sait passer de l'une à l'autre sans interrompre la vidéo. Il s'agit de batteries Sony NP-Fxx. Les miennes font 8700 mAh chacune, c'est une erreur, c'est beaucoup plus que nécessaire, et du coup elles sont grosses et lourdes. Achetées en avec un chargeur. Du coup j'ai plus de 10h d'autonomie.

Ce format de batteries a un avantage, les connecteurs sont juste de broches cylindriques, j'ai donc pu avant d'avoir les batteries me construire un cordon de liaison vers des batteries que j'avais déjà, simplement en branchant des dominos

Les deux batteries de (très, trop) grosse capacité m'ont coûté environ 30 euros sur Aliexpress. Attention, ces batteries sont très longues à charger (chargeur branché sur USB).

Le Ninja 2 consomme très peu, il est donc certainement possible d'utiliser un adaptateur USB comme celui décrit plus haut pour le gx80. Je n'en ai pas trouvé de tout fait à prix raisonnable, mais il est sûrement facile d'adapter celui du gx80 et de le brancher sur la même batterie. Cela aurait l'avantage de réduire considérablement le poids.

5.5  Câblage

Ayant acheté ce Ninja 2 bon marché, sur Amazon, mais chez un vendeur particulier, j'étais un peu inquiet de sa qualité. Cette inquiétude était non fondé, il marche parfaitement, mais je n'ai pu en être sûr qu'après l'ajout d'accessoires. En particulier le câble micro-hdmi<->hdmi que j'avais sous la main ne permettait pas de transmettre l'image du gx80 au ninja. Deux câbles achetés sur Amazon (l'un torsadé, l'autre non) fonctionnent parfaitement, sans être chers pour autant.

La prise entrée "micro" m'a aussi inquiété jusqu'à ce que je comprenne qu'il s'agit en réalité d'une entrée ligne.

6.  Pied photo et accessoires

6.1  Pied

Pied rigide avec rotule. Ça semble si évident que j'ai failli oublier d'en parler. Il faut bien sûr un pied pour poser l'appareil, avec le système que je vous propose ici, le tenir à la main n'est pas raisonnable. Le poids total doit quand même faire autour de 2kg. On peut utiliser un pied vidéo, mais notre système n'a pas la souplesse de zoom d'une vrai caméra vidéo et je ne fais que des plans fixes. Un pied photo rigide est suffisant. J'utilise ce qui a été un de mes premiers achats en Chine, soit un pied carbone payé un peu plus de 100 euros il y a déjà quelques années. Il est muni d'une grosse rotule bien rigide une fois serrée (une vrai rotule sphérique).

6.2  Support

Smallrig

Si vous voulez donner dans le luxe, un "smallrig" est probablement un must. Nu il n'est pas si cher (pour ce que c'est), et certains accessoires sont même très bon marché. Si vous voulez y ajouter rail et Mate box, on change de budget. Autour de 70 euros chez Ali.

Barrette alu

Une barrette en alu de récupération (les barrettes anciennes de support de flash, un ou deux euros dans les brocantes), si possible 200mm de long.

Visserie

Un lot de vis pour support d'appareils photos, ça ne coûte presque rien sur aliexpress, en commander de toutes sortes. des adaptateurs pour griffe d'appareil photo sont aussi très utiles.

7.  Mode d'emploi:

Fixer le Ninja d'un coté de la barrette et le gx80 de l'autre. Si vous avez la place pour le micro au milieu, très bien, mais le zoom h2n est très léger et tient aussi bien sur le ninja que sur le gx80.

Le gx80 a un mode où il n'envoie pas sur la sortie hdmi les indications données sur l'écran. Son capteur supporte sans souci la vidéo, même longue.

Le principal problème que j'ai rencontré est la mise au point: je n'ai pas (encore) trouvé comment bloquer la mise au point pour qu'elle ne change pas quand quelqu'un passe devant l'objectif :-(.

8.  Mise en oeuvre

Tout ça fait un paquet de nouilles...

Essayons de résumer...

On a un appareil de prise de vue, ici le gx80, qui va faire la mesure de l'éclairage et la mise au point. Il sera utilisé en pause (pas d'enregistrement sur sa carte sd)? 9a marche en principe dans n'importe quel mode. Ce gx80 est alimenté par une fausse batterie branchée via un adaptateur à une batterie 2.4A 5V usb.

On a ensuite principalement un enregistreur vidéo, le Ninja 2, qui enregistre le flux vidéo fourni par la sortie HDMI du gx80 et l'entrée HDMI du Ninja 2. Il peut également enregistrer le son fourni sur son entrée ligne jack 3.5mm.

Tel que le système fonctionne. L'image est bonne, mais le son est moyen. Il faut donc fournir un son de meilleure qualité par l'entrée ligne du Ninja 2.

Un micro amateur usuel ne peut pas donner un niveau de sortie satisfaisant. Il faut donc soit un préampli pour micro (j'en cherche un en ce moment) soit un micro avec préampli, et le Zoom remplit ce rôle. On met donc le Zoom sur un des appareils dans la "griffe porte flash" (hot ou cold shoe en anglais: chaussure chaude ou froide quand on sait pas de quoi il s'agit, en français sabot actif ou passif). La sortie ligne du zoom est reliée à l'entrée ligne du Ninja 2.

Si on ne se contente pas des micros du Zoom (plutôt bons), on peut brancher le Rode sur l'entrée du zoom réglée au niveau micro...

9.  Traitement

Une fois faite la vidéo, il faut la traiter...

J'ai en ce moment quatre outils pour ça:

  • Avidemux pour découper le flux vidéo sans recompilation (très rapide). Utiliser le conteneur AVI, pas le mkv proposé par défaut
  • Kdenlive est mon éditeur usuel. Mais il ne voit à priori que les pistes son du hdmi, et il est extraordinairement lent bien que le source testé soit du DNxHD réputé facile à lire. 4h de compilation pour 45 minutes de vidéo...
  • Davinci Resolve, la rolls des logiciels, qui existe en version gratuite pour Linux (et certainement aussi pour Windows ou Mac). Il voit les 4 pistes et compile les 45" de vidéo en moins de 30 minutes. J'apprends à m'en servir...
  • Ensuite j'utilise une série de scripts pour obtenir les vidéos aux différents formats utilisables en pratique