Espagne2019 - Andalousie - Séville 2: visite de la ville

< Espagne2019 - Andalousie - Seville 1: trajet et logement | Espagne 2019 - Andalousie | Espagne2019 - Andalousie - Séville 3: alcazar et cathédrale >

Journée consacrée à la visite de Séville (jeudi 6 juin 2019). Nous avons eu un souci avec nos réservations faites par ticketbar, car nous n'avons jamais reçu les tickets. Heureusement nous avons été remboursés immédiatement au retour, mais nous avons dû faire des réservations de dernière minute. Finalement, ça n'a pas été un mal car nous avons pu visiter l'Alcazar et la Cathédrale le même jour et donc utiliser le troisième jour pour visiter Carmona (voir pages suivantes).

On this page... (hide)

  1.   1.  Se rendre sur place: le métro
  2.   2.  Tour gratuit
  3.   3.  Les monuments
  4.   4.  Visite en calèche
  5.   5.  Les statues écologiques
  6.   6.  Manger et boire
  7.   7.  La visite

1.  Se rendre sur place: le métro

La deuxième image: la station d'Amata

Le métro de Séville est tout récent, il n'y a qu'une ligne pour l'instant. C'est un métro automatique comparable à ce que je connais à Toulouse, mais avec des wagons plus larges. Il marche très bien mais fait un bruit d'enfer.

Il y a des distributeurs automatiques de tickets dans toutes les stations. Ce que je n'avais pas compris au début c'est que le métro utilise des "cartes de crédit". Les tickets sont en carton assez épais, et sont rechargeables. C'est marqué dessus, mais je viens seulement de le voir à l'instant en écrivant ce texte ! C'est écrit dessus en très petits caractères. La carte est *payante* (ce n'est pas non plus la ruine, 30 centimes d'euros). Donc ne la perdez pas et réutilisez-là. On peut l'utiliser plusieurs fois, donc une seule carte est suffisante pour une famille. Je n'ai utilisé que deux aller/retour pour deux personnes, je n'ai donc pas étudié les prix de gros. Le voyage individuel est à 1.30 euros.

Le site web du métro de Séville

2.  Tour gratuit

Après avoir constaté dès le premier jour de notre arrivée que nous n'avions pas reçu nos réservations pour les visites, nous étions assez démoralisés. Pourtant cela nous a permis de remarquer qu'il existe dans presque toutes les villes d'Espagne des "Tour guidés gratuits", dont nous avons pu profiter à Séville et à Cordoue. À Séville, ils sont organisés par "Feel the city tours".

Gratuit? Au départ j'étais très sceptique sur la qualité de ces tours, et finalement j'en ai été très satisfait. Notre guide a été une jeune femme très sympathique, INMA. Le tour, prévu initialement pour durer trois heures en a duré bien 4 (avec les pauses) et le guide n'a pas ménagé sa peine.

Elle nous a montré des coins de Séville que nous n'aurions certainement pas découverts seuls.

Il est largement préférable de réserver, même la veille par internet, mais si vous ne l'avez pas fait, tentez votre chance. Le rendez-vous est Place de Jerez, il y a un arrêt du métro juste à côté, l'Alcazar et la Cathédrale sont à deux pas.

3.  Les monuments

Un des avantages de Séville est que la plupart des monuments intéressants sont regroupés au centre ville, il est donc facile d'en faire le tour. Tout se passe entre la cathédrale, l'alcazar et la place d'Espagne.

Le tour gratuit ne vous permet évidemment pas de pénétrer dans les monuments comme la cathédrale ou l'alcazar, mais on ne peut pas tout faire en un tour :-).

4.  Visite en calèche

Il y a des calèches à cheval partout dans les villes d'Espagne, au tarif (début juin) de 50 euros. J'ai trouvé ça trop cher pour nous. Le tarif ne dépends pas du nombre de personnes, si vous êtes 4 ou si vous êtes en lune de miel, pourquoi pas!

5.  Les statues écologiques

Pendant notre séjour, nous avons vu de nombreuses statues, toutes de même forme mais avec des décors différents, il s'agit d'une manifestation pour le recyclage "L'exposition se compose de 20 sculptures réalisées par l'artiste plasticien Antonio Azzato" (voir ici).

6.  Manger et boire

Petit déjeuner, diner... autour de la plaza de Jerez, les lieux ne manquent pas. Les glaces ne valent pas les glaces italiennes, hélas.

7.  La visite

Le point de rendez-vous, le premier speech, notre guide INMA

Les calèches, la cathédrale, la Giralda en travaux - cette tour où l'on monte par un pan incliné au lieu d'un escalier...

L'église latérale de la cathédrale. Les graffitis sur les murs sont très anciens...

Une place "secrète" de Séville, semble-t-il toujours habités, en tout les cas très curieuse et jolie.

Il y a de très grands magnolia à Séville, comme celui-là (qui n'est pas le seul). La "torre del oro", et une autre tour, plus discutée, comme la tour Montparnasse à Paris ou la tour en projet à Toulouse...

Un des hôtels les plus prestigieux de Séville, on ne peut pas y rentrer, mais on peut passer devant...

L'université, elle on peut la traverser

À l'arrière de l'université, le "fossé aux chats", un autre Magnolia

Les pavillons de l'exposition universelle

La place d'Espagne, on peut y faire de la barque

< Espagne2019 - Andalousie - Seville 1: trajet et logement | Espagne 2019 - Andalousie | Espagne2019 - Andalousie - Séville 3: alcazar et cathédrale >