Écosse 2019 - quatrième jour, Chateau de Blair

< Écosse 2019 - troisième jour, Manoir | Écosse septembre 2019 | Écosse 2019 - quatrième jour, Inverness >

Quatrième jour, Chateau de Blair (mercredi 18 septembre).

Toutes les photos du château de Blair

1.  Transit

Notre prochaine étape était Inverness (et le loch nénesse :-), soit plus de 300 km. N'ayant aucune idée de l'état des routes ni de ma qualification à y mener une voiture, j'avais initialement prévu d'aller directement à Inverness pui, si la forme s'y prêtait, d'aller voir un château plus loin.

Puis, en examinant la route sur Google, j'ai remarqué l'existence à mi-chemin du Château de Blair et je l'ai noté comme étape possible.

Il s'est trouvé que la route était excellente, la météo assez clémente, bien que nous ayons eu la seule demi-heure de pluie de tout notre voyage, et au passage près du Château, vers 11h du matin, nous étions en forme et nous nous sommes arrêtés. Bonne idée, c'est une des plus belles visites que nous ayons faite...

2.  Château de Blair Atholl, les jardins

Nous n'avons pas fait la visite dans cet ordre, mais peu importe car la première chose que l'on voit en arrivant, ce sont le parc, magnifique dans sa verdeur écossaise de vert tendre et les jardins.

Les jardins proprement dits sont enclos dans un mur, et sont notables par la pièce d'eau en leur centre et leur chemin de promenade tout autour. L'hiver le bassin se transformait en patinoire. C'était un lieu civilisé au milieu d'un parc aux cerfs. Vous verrez dans un instant que la chasse au cerf était un sport très prisé.

Le jardin est délicieux, mais à nos yeux modernes le parc environnant l'est tout autant. A une époque, le parc était organisé de telle façon qu'on voyait le jardin des fenêtres du château.

3.  Château de Blair Atholl, le château

La particularité de ce château, par rapport à ceux que nous avons vus et à ceux que nous verrons par la suite, c'est qu'il s'agit dans sa version moderne d'un manoir sans but militaire. Il est aussi caractéristique par sa couleur blanche. J'ai déjà dit qu'en Écosse, la pierre est volcanique et noire et que, par réaction, beaucoup de maisons sont peintes en blanc. Ici c'est tout le château qui est peint en blanc, et ce blanc va bien avec le vert tendre environnant (et le fonçé du mobilier).

Ce château vaut beaucoup pour son mobilier. Une grande partie est en Mahogani, un bois foncé et très lourd et résistant qui, un temps, fut courant aux Antilles françaises, mais a presque totalement disparu lors de l'occupation des Antilles par l'Angleterre... Pas étonnant, on le retrouve ici!!

Une belle maquette permet d'évaluer la taille du château et des ses dépendances, la décoration du couloir vous explique ma remarque sur la chasse au cerf... Les escaliers sont lambrissés et couverts d'armes ou de tableau des ancêtres.

Un mobilier luxueux et une échappée vers le jardin depuis les fenêtres.

Il faut se rappeler que pendant des siècles, chauffer un bâtiment de cette taille était impossible, même avec une cheminée dans chaque pièce. On grillait côté feu et on se gelait le dos! Du coup, dans les chambres, il y avait partout des lits clos à baldaquin et de grosses couettes, mais l'urine devait parfois geler dans les pots de chambre :-(.

Ici les armes, le hall d'entrée vu d'en haut, et une vitrine avec des hanaps en corne de bélier.

J'ai eu ple plus grand mal à trier mes photos tant ce château est rempli de mobilier merveilleux, reportez-vous à la galerie photo pour le reste.

< Écosse 2019 - troisième jour, Manoir | Écosse septembre 2019 | Écosse 2019 - quatrième jour, Inverness >